L’HERMINE

Titre : L’HERMINE

Sous-Titre: Coupable ou non coupable

Durée : 1h38′

Nationalité: France

Réalisateur: Christian Vincent

Casting : Fabrice Lucchini, Sidse Babett Knudsen, Corinne Masiero, Miss Ming

Année de production: 2015

Distribution : GAUMONT

 

Récompenses : Mostra de Venise 2015 : Prix du meilleur scénario Christian Vincent + Prix Volpi d’interprétation masculine : Fabrice Lucchini

 

 

critique:

La justice, de par ses règles, ses costumes et son décorum s’appuie sur des lois mais elle est rendue par et pour des hommes, juges, jurés, avocats et accusés et c’est ce regard que le réalisateur nous propose à travers l’exercice d’un Président de Cour d’Assises.

Il est austère, rigide, solitaire, traine sa valise à l’hôtel, grignote ses pommes et couve une grippe, rien qui ne puisse inspirer la sympathie et pourtant la rencontre fortuite d’une femme croisée quelques années auparavant va révéler son intégrité, sa compassion et son cœur derrière les apparences de sa charge.

Ce sont bien les apparences que Christian Vincent traque depuis « La discrète », « Beau fixe », « Quatre étoiles », « Les saveurs du palais » … et une fois encore il nous propose de les dépasser nous révélant en même temps et les rouages d’une institution méconnue (détournée par la diffusion de séries américaines) et la sobriété talentueuse d’un Fabrice Lucchini (faussée par des rôles attendus).

Au-delà du cours d’Instruction civique pourtant bien nécessaire, le film s’appuyant sur un scénario solide, une mise en scène classique, une direction d’acteurs collective évite les écueils d’un cinéma social, de la démonstration judiciaire mélodramatique et résonne, sans effet de manches aucun, de simple humanité.

Conception, Creation & Web Design : Adamaco, hebergement, creation de sites internetAdamaco Inc.